Les causeries-conférences

Retour à la page d’accueil du site

 

Prochaine rencontre :
– 31 mai 2017 : De la morale en politique + De la non-rééligibilité des représentants (Deux discours de Robespierre)

-=-=-=-=-=  Les précédentes causeries :

Les « cahiers » correspondants seront disponibles prochainement, gratuitement (en version PDF, téléchargeable).

 

9.Comprendre l’abstentionnisme — 11 janvier 2017 (N° 9)

8. Opinion, idéologie et culture du faux — 9 novembre 2016 (N°8)

7. La Liberté d’expression (ou les infortunes de la tolérance) — 12 octobre 2016 (N° 7)

6. L’intérêt général : entre utopie et idéologie — 14 septembre 2016 (N° 6)

5. Deux socialismes incompatibles : de Proudhon à Marx — 8 juin 2016 (N° 5)

4.  De la guerre de tous contre tous (Hobbes) au contrat et à l’entraide (Rousseau) — 11 mai 2016 (N° 4)

3. La politologie, de Platon à Rosenvallon — 13 avril 2016 2016 (N° 3)

2. La bouteille à la mer de Tanguy-Prigent — 9 mars 2016 (N° 2)

1 . La démocratie malade du mensonge — 10 février 2016 (N° 1)

-=-=-=-=-=-

Fonctionnement :

Le CERCLE DE LECTURE DU LIVRE POLITIQUE se réunit le deuxième mercredi de chaque mois à partir de 19 heures dans un lieu variable de Morlaix. Ce groupe est ouvert : aucune inscription, aucun engagement préalables ne sont nécessaires. L’objectif est de mesurer l’impact du livre politique sur la vie politique, depuis Hérodote jusqu’à aujourd’hui. Il n’est aucun besoin d’avoir beaucoup lu – même pas le livre dont il va être question dans la rencontre, – mais plutôt d’avoir un intérêt pour les divers thèmes traités et plus généralement de cultiver l’envie de lire. L’idée n’est pas de tester des connaissances, ni même de les accroître, mais de donner matière à réflexion.

Chaque séance se déroule en trois temps :

– Le premier temps est consacré à évoquer de manière forcément synthétique l’actualité éditoriale en la matière, sous la houlette du présentateur qui a fait l’effort d’observer les nouvelles parutions depuis la dernière réunion (auteurs, titres, résumés des contenus, tables des matières, si possible, dos de couverture, émissions télévisées si possible, etc). Les participants donnent libre cours à leurs impressions, leurs questions, leurs propres informations, leurs attentes, etc.

– Le deuxième temps consiste en une causerie autour d’un thème, ou d’un auteur, ou d’une œuvre spécifiques, causerie animée par un présentateur, sinon expert du moins familier du sujet qu’il aura choisi d’exposer. Il est souhaitable que le présentateur (issu du cercle) varie d’une séance à l’autre. Le cas échéant, la présentation peut se faire en duo. L’exposé est le moins magistral possible et permet, dès ce deuxième temps, la participation active de l’auditoire, sous formes d’esquisses de discussion, de brèves remarques, de brèves questions.

– Le troisième temps est celui de la discussion proprement dite. Elle peut s’orienter vers beaucoup de directions : approfondissement des questions qui viennent d’être traitées, bien sûr, mais également commentaires sur la vie politique nationale ou locale.

Retour à la page d’accueil du site